VOSGES-MOTARDS.COM
Bonjour,

connectez-vous..... avec bonne humeur... bon esprit.....

C'est un peu le principe ici !!



 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion


Motarde atitude

Etre motarde ne se résume pas à être titulaire du permis de conduire et posséder une moto.
C'est une manière d'être, un mode de pensée différent, une autre idée de la vie
avec pour chacune des situations du quotidien dix commandements...
Le shoping chez le concess

I Ta carte bleue en lui faisant voir le rouge, verte tu ne rendras pas.
(et jaune tu riras en regardant les prix affichés)

II Ton carnet de chèques tu oublieras.
(et le tél de ton banquier tu n’emporteras pas)

III Des œillères et des boules Quies tu porteras.
(contentes-toi de regarder tes pieds)

IV “Ma moto est la plus mieux, je n’ai besoin de rien, ma moto est la plus mieux, je n’ai besoin de rien, ma moto est la plus mieux, je n’ai besoin de rien, etc...” en boucle tu te répéteras.
(et si ça te saoule tu peux aussi varier avec “le rsv est une bouse, le speed triple un laidron anémique et le cr est un veau, le rsv est une bouse, le speed triple un laidron anémique et le cr est un veau, le rsv est une bouse, le speed triple un laidron anémique et le cr est un veau, etc...”)

V Tes zamis tu pousseras à s’offrir des cadeaux insensés.
(c’est pour mettre en route la catharsis ô combien précieuse à ta bonne santé financière)

VI Chez un concess et non chez un mécano tu n’oublieras point que tu te trouves.
(émettre une tas de réserves sur ses déclarations mécaniques)

VII Passer l’aprem’ à essayer tous les blousons toutes les bottes tous les cax et toutes les combis pour n’acheter qu’un porte-clés tu adoreras.
(et finir par dire au vendeur “je repasserai”)

VIII Du pleurnichage et de la réclamation larmoyante de ristournes tu feras.
(si ça ne marche pas, mettre en route le processus œil-de-biche-et-mise-en-évidence-de-ta-forte-p... ersonnalité)

IX Sur les motos tu ne baveras point.
(ça fait désordre et puis y a rien de tel pour te retrouver flanquée d'un vendeur aux dents longues avec des p'tits $ qui brillent au fond des yeux pendant tout ton shoping)

X Avec un tout ptit sac dans lequel il est impossible de transporter quoique ce soit tu iras.
(d’ailleurs si ton pote de shopping te dit “si tu veux j’ai une araignée sous à te prêter”, considérer ça comme une trahison)

Le rendez-vous chez l'assu

I L’air innocent tu prendras.
(c’est un peu comme chez le dirlo, faut toujours avoir l’air de n’avoir jamais rien fait)

II De tes exploits en full debrided tu ne te vanteras point.
(oh non non moi je roule tout homologuée, la vitesse pouah quelle horreur, d’ailleurs ça veut dire quoi débridé ? )

III Polie tu resteras.
(donc n’utilises pas de gros mots ; nb : vile cloporte, raclure de bidet, bayadère de carnaval ou ignoble gredin ne sont pas des gros mots)

IV De centimes d’euros il parle tu te persuaderas.
(ainsi la syncope tu éviteras)

V Ton kit du parfait meurtrier tu oublieras.
(non l’assu n’est pas un être humain et oui il a le droit de vivre, déconnes pas Pyrou !)

VI Des calmants préalables à l’entretien tu goberas.
(faut absolument rester zen au moment où il annonce le montant de ma prime)

VII Demander à Tata Jojo de promener son chien Poupougne afin que celui-ci défèques sur le perron de l’assureur tu adoreras.
(mais uniquement les dimanches et jours fériés pour ne pas être repérée)

VIII Victime non consentante mais obligée tu seras.
(de toutes les façons t’as pas le choix)

IX Tes gadins tu minimiseras.
(oh c’était rien, juste une p’tite vieille à l’hosto, mais comme elle était vraiment vieille, ça compte pas, c’est du matériel, pas du corporel vous comprenez...)

X Tes papiers tu n’oublieras point.
(les assu c’est comme les flics : “papiers siouplait !” )

La manif'

I Des raisons pour lesquelles tu manifestes tu t’informeras.
(si la nana devant toi est vieille blonde avec une choucroute sur la tête et que tu l’entends hurler avec ferveur “cimetière pour les chiens à Neuilly, Chichi soignes tes chiens”, tu t’es gouré de manif’)

II L’air concernée tu prendras.
(ouais, on est là pour une juste cause ! Pas déconner, au moins une minute d’attention sur une heure de discours barbant, c’est pas grand chose)

III Coucou à la caméra tu feras.
(on sait jamais, ptetr’ que tata Jojo me verra aux infos régionales)

IV Les membres du service d’ordre tu respecteras.
(de toutes les façons ils sont tous plus grands, plus larges et plus fort que moi alors...)

V De ton dossard fluo tu ne rougiras point.
(puis il parait que ça donne bonne mine)

VI Raconter ta vie dans le haut parleur tu éviteras.
(c’est beaucoup plus rigolo de vanner Dudule et de lui foutre la honte au haut parleur que de raconter sa vie)

VII Les tracts par terre tu ne jetteras point.
(les coller sur le réservoir d’un autre, un qui a pas encore de marques de doigts sur son réservoir, c’est plus rigolo)

VIII Tous ces motards qui se traînent la b... rêle à 10 km/h tu pourriras à 12 km/h.
(et même tu en tireras une certaine fierté intérieure)

IX Le GMM tu materas.
(c’est pas paske on est dans une manif’ qu’il faut oublier les choses essentielles de la vie)

X A l’assemblée générale qui a lieu au café du coin tu te rendras.
(en cas de GMM repéré ça peut être pratique et puis comme ils ont le chic pour choisir les journées les plus froides pour manifester, un chti café sera bienvenu)

Le voyage

I Ton kit du parfait mécano en devenir tu n’oublieras point.
(ce kit étant essentiellement composé des numéros de tél des potes les plus proches de mon itinéraire, d’un paquet de kleenex, d’un couteau et d’une balise argos)

II Tes bagages fermés correctement tu harnacheras comme il se doit.
(courir après ses dessous répandus sur la route parce que la fermeture éclair s’est ouverte c’est sportif mais pas très glamour et puis le sac cramé sur le pot ça sent pas bon)

III Ta combi pluie te ne planqueras point au fond de ton sac.
(déballer ses affaires sous une pluie battante puis dénicher sa combi et re-ranger toutes ses affaires puis re harnacher ses affaires, c’est un coup à n’être prête à repartir qu’une fois que la pluie a cessé et à attrapper une suée dans la combi pluie)

IV Le strict minimum tu emmèneras.
(pour une petite semaine : 2 pantalons, un chargeur de tél, 5 tops, des lunettes de soleil, 3 pulls, 2 chemisiers, 3 jupettes, 4 paires de chaussures, quelques petites robes, 3 jeans, 1 trousse de toilette, 1 tamagotchi, 1 trousse à maquillage, un peu de lecture, des piles pour le numérique, un deuxième blouson, une game boy, un maillot de bain, des gants de rechange, une capeline, 3 plaquette de chocolat, etc...)

V Ton itinéraire au moins 20 minutes avant le départ tu feras.
(découvrir au dernier moment qu’en fait c’est pas 700 mais 1200 bornes que je dois faire, c’est toujours émouvant...)

VI Une carte tu emmèneras.
(au moins une carte pour avoir la conscience tranquille, tant pis si elle est déchirée si elle date de 1953 et si c’est même pas celle d’où je va, l’essentiel c’est d’avoir une carte)

VII De ranger le U sous la selle avant d’harnacher tes bagages tu n’oublieras point.
(c’est du même acabit que les clés dans la poche du pantalon quand on vient d’enfiler sa combi pluie : c’est couillon)

VIII Ton bidon d’huile tu emmèneras.
(ça fait baroudeur, par contre éviter le bidon d’huile en contact direct avec les jupettes, la gaffeuse née que je suis sait pertinemment que le bidon s’ouvrira avant la fin du voyage...)

IX Des pauses régulièrement tu feras.
(officiellement c’est pour soulager la mécanique, faire le plein et aller aux toilettes, pour de vrai c’est pour grignoter un peu de chocolat et soigner mon teint de pêche)

X Des tofs des coins magnifiques où tu passes tu prendras.
(c’est pour narguer les copains; D’ailleurs, faudra que cette fois-ci je lise le mode d’emploi de mon appareil)

Le lever de coude

I D’humeur joviale tu seras.
(bin ouais tu vas retrouver les potes et même que si t’as pas le moral ça te fera un bien fou !)

II Si boire sans soif tu préfères, en bus tu t’y rendras ou ton sds conduira.
(toujours prévoir un sds fan de lait fraise et ayant le permis de conduire)

III Ton sens de la répartie tu aiguiseras.
(t’as aussi droit aux vannes à baldeux, faire un bide ça fait au moins marrer les copains)

IV Les brèves de comptoir tu retiendras.
(ex : mon moteur il a tellement de couple qu’on dirait une partouze !)

V Des coups à boire tu offriras.
(convivialité, offrir, partager, tout ça quoi !)

VI Le patron du café tu soigneras, avec le joli serveur aimable tu seras.
(il faut toujours laisser un souvenir inoubliable aux gens et puis ça les aidera à tenir le coup face à cette horde de motards soiffards gueulards et rigolards)

VII Ta moto bien devant le café tu gareras sans toutefois gêner le passage.
(à ce qui paraît un motard qui se gare à plus de 15 mètres de là où il va n’est pas un vrai motard, puis avec un peu de chance et des cils de biche, Machin ou Truc me fera ptetr’ les niveaux ou la tension et le graissage de chaîne)

VIII Une table pour ton équipement tu squatteras.
(les cax adorent se retrouver tous ensemble attablés, ils se racontent des histoires de cax, des blagues de cax, se donnent des conseils de cax, parlent de leurs vies de cax, etc etc...)

IX En partant, de régler ta note tu n’oublieras point.
(puis comme ça toout le monde verra que moi aussi je sais compter)

X De milles exploits à un public incrédule tu te vanteras et des milles exploits pas crédible des autres tu rigoleras.
(comment ça mytho ?!??)

L'arsouille

I De mauvaise foi tu ne feras point preuve.
(du moins pas en présence d'un dictaphone ou d’une caméra)

II Loyale tu seras...
(rendons à César ce qui lui appartient, okay Nono il est premier mais bon c’est normal si papa m’avait offert une brêle à 90 000 balles, moi aussi je serais première, enfin je dis ça, je dis rien...)

III Et fair-play aussi.
(d’ailleurs si je passais pas mes journées à bosser comme une tarée, moi aussi je roulerai tout le temps avec l’essence payée par papa alors forcément...)

IV Le freinage de goret tu tenteras.
(c’est psychologique, ça impressionne l’adversaire)

V Sur une route adéquat tu arsouilleras.
(bref, choisis une route que tu connais super par cœur pour tous les pourrir et surtout joues le stratégique : dis à tes adversaires “c’est joli ce coin, nan ? je connaisais pas...”)

VI L’air de maîtriser tu prendras.
(surtout quand l’arrière décroche, ça fait classe ; tout le monde croit que t’es la reine de la glisse alors que dans ton cax t’es blanche de trouille avec quelques gouttes de sueur qui te dégoulinent sur le front)

VII La main tu sauras rendre.
(le tout est de dire une fois arrivée que t’es en panne d’huile, que t’as un pneu dégonflé, que t’es sur la réserve, que t’as pris un moucheron d’ans l’œil, enfin bref, si y avait pas eu un événement indépendant de ta volonté tu les aurait tous pourri finger in the nose d’abord !)

VIII Du méthanol tu useras.
(et si t’en a pas, tu peux aussi activer le coupe circuit de tes adversaires ou leur dégueulasser leurs visières, voir même t’amuser à interchanger leurs clés et leurs porte-clés)

IX Tu ne te vanteras point.
(mouarf n’empêche, zavez vu sur l’autoroute comme je lui ai mis un méga vent à l’autre poireau en GN 125 !)

X Des leçons tu prendras.
(encore faudrait-il que je puisse voir sa traj' au Doohan qui est devant ! A peine je le vois prendre un virage qu’il disparaît !!! Pourrait pas m’attendre, non ?!?? )


La balade

I En retard tu n’arriveras point.
(sinon ce sera à toi de pondre le CR)

II Le paysage tu admireras.
(on a dit ba-lade !)

III Un chouette road book tu proposeras.
(100 % jardinage,même pas une nationale et uniquement du virolo, que du bucolique ! Y a même du chemin à tracteurs et des sentiers de forêt, c’est super beau, ils vont adorer !)

IV Un endroit sympa pour pique-niquer tu prévoiras.
(avec des arbres pour faire pipi)

V Tes kleenex tu emporteras.
(important pour les pauses pipi)

VI Des pauses pipi tu réclameras.
(ils feront genre ils se plaignent mais en fait ils adorent, ça leur permet de fumer, de boire et de papoter)

VII Ton plein en même temps que les autres tu feras.
(déjà les pauses pipi alors on va éviter de jouer les boulets et de leur rajouter des pauses essence)

VIII A la station le plein avant tout le monde tu feras.
(comme ça pendant que les autres sont à la pompe tu peux aller faire pipi)

IX Au bar le thé et le café tu éviteras.
(sinon va falloir s’arrêter pour faire pipi)

X Les autres tu ne perdras point.
(si vous m’attendez pas en partant, dans 15 bornes je fais une pause pipi ! et chtoc !)

La concentre

I Tes alcaseltzer tu emmèneras.
(la concentre est toujours une épreuve pour l’estomac...)

II Du bizarre super bizarre tu emmèneras.
(même que si quelqu’un arrive à deviner ce que c’est que ce tord-boyaux à 90° il gagne le titre honorifique de super-poivrot de la concentre)

III Dans le dortoir tu ne ronfleras point.
(en revanche si les autres ronflent t’as le droit de faire du bruit, de siffloter toute la nuit et même de lui en vouloir et d’être mal aimable)

IV Le p’tit déj' tu ne louperas point.
(c’est un coup à se retrouver seule avec toutes les gueules de bois de la concentre pour aller rouler)

V Avec ceux qui ont une carte du coin tu rouleras.
(puis surtout tu les lache pas d’une semelle paske sans eux, avec ton sens de l’orientation proche de zéro t’es cuite !)

VI Des points boulet tu gagneras.
(faut bien que ça serve à quelque chose une concentre)

VII Le soir des photos tu prendras.
(quand t’es pompette et que tu sais plus quoi raconter, ça donne une contenance)

VIII La journée des photos tu prendras.
(comme ça en les montrant à tata Jojo, elle pourra pas croire que dans les concentres on fait que boire)

IX Quinze fois tes exploits de la journée tu conteras.
(mais pas aux quinze mêmes sinon c’est que t’as vraiment trop abusé avec le bizarre)

X En tout dernier de la concentre tu repartiras.
(comme ça tu seras sûre d’avoir dit au revoir à tout le monde et puis boire le dernier pot de la concentre c’est achement sympa !)